La deuxième partie des vacances a été plutôt tranquille, dans la maison familiale.

J'ai réussi a dealer avec mon père qu'il amène la machine de ma mère... Ça a été rude et ça m'a coûté de faire une paire de rideau en plus de mes trois projets de l'été... Et des rideaux doublés d'occultant, c'est long !!!

Je vous présente ici mon premier projet de l'été, celui qui a tordu toutes mes épingles... le sac week-end de M comme Marie. Depuis presque 2 ans maintenant que je projetais de le coudre, c'est Camille qui m'a décidé quand elle a fait sa version (pas de blog, pas de photo malheureusement!) et qu'elle m'a expliqué ses difficultés. Forcement, j'ai voulu m'y frotter aussi.

Depuis 2 ans, donc, j'avais tous le nécessaires : un joli lin épais, entre le gris et le bleu encre, du marché saint pierre. Une doublure à étoile comme j'aime de chez motif perso, je crois ! et le zip de 70 cm (qui coûte un bras !). Et puis récemment, j'ai trouvé une peau argenté en promo chez Mode et Travaux et j'ai craqué en y voyant déjà l'empiècement (et des chaussons pour mon grand bébé).

0-IMG_3487

 

Alors c'était partie... on découpe les pièces et on thermocolle le lin

1-IMG_3484

 

Et voilà le résultat final après quand même plusieurs heures de boulot. Et étonnamment, mes difficultés ont été les mêmes que Camille, la couture ravioli. Théoriquement, j'avais compris ce qu'elle m'expliquait. En pratique, ça a cogité sévère, d'autant que j'ai commencé par une grosse bourde. Mais voilà le résultat :

2-IMG_3527

Pour plus de tenu, j'ai fortifié le tissu avec du termocollant épais. Je voulais que le sac se tienne. C'est donc ça qui a tordu toutes mes épingles car ça faisait de sacrés épaisseurs... Même si j'ai eu quelques sueurs froides, je ne suis pas mécontente du résultat. Même si le termocollage a parfois fait des bulle, on le voit d'ailleurs sur la 2e photo !

3-IMG_3538

4-IMG_3548

5-IMG_3532

Et je me rend compte sur cette photo flou que ma tenue est totalement home made : teesh RDC et jupe copacabana en crépon que j'adore et que j'ai mis tout l'été de La maison Victor 2

 

Les explications du sac week-end sont ici, mais revenons à nos boutons, la couture ravioli.Parce que oui, les raviolis c'est bon, mais je ne savais pas que ça se cousaient... et j'ai eu un peu de mal à piger le truc. Tout viens de mon erreur à la fin du point 4 où Marie dit :"Dorénavant, les tissus extérieurs et doublures seront cousus ensemble, comme une seule épaisseur de tissu". Mais alors très bien... je couds tout de suite les différents tissus des faces ensembles (point 5). parce que "dorénavant", ça veut bien dire "à partir de maintenant" non ?... Et patatra... je ne comprenais plus rien à la suite...

Mais quand Marie dit : ""Dorénavant, les tissus extérieurs et doublures seront cousus ensemble, comme une seule épaisseur de tissu" Elle parle des tissus que l'on vient juste de coudre, le tube que forment le fond, les cotés et le dessus. Elle ne parle pas de la suite du pas à pas... Alors j'ai tout décousu !

6-IMG_3490

Et j'ai repris la lecture... et tout s'éclair... Non, elle ne s'est pas trompée sur son tuto, j'ai juste rien compris... Bref...on continu...

Pour coudre la doublure de cette face là, (la première) :

7-IMG_3492

On retourne le sac comme ça :

8-IMG_3493

Et on pli gentiment les coté du sac comme ceci :

9-IMG_3494

On fait abstraction total des cotés pliés (ça y est, ils n'existent plus) et on pose la doublure de cette même face, endroit contre endroit :

10-IMG_3495

On épingle

11-IMG_3496

En laissant une ouverture pour retourner.

12-IMG_3497

On pique

12b-IMG_3486

Et voilà :

13-IMG_3498

Avec l'ouverture :

14-IMG_3499

On retourne :

15-IMG_3500

C'est un peu coriace avec la doublure épaisse, mais on continue :

16-IMG_3501

Et voilà, une première jolie face sans couture...

17-IMG_3502

Alors on va prendre un café, contente de soi...

 

Ensuite, on s'attaque à la 2e face :

Pour doubler cette face que l'on vient de coudre :

19-IMG_3504

On retourne le sac (on a la doublure que l'on vient de poser face à nous) et on commence à plier joliment les cotés :

20-IMG_3505

Joliment, j'ai dit, il faut qu'il y ai le moins d'épaisseur possible, sinon l'épinglage est corsé :

21-IMG_3506

Encore un effort :

22-IMG_3507

On fait abstraction du pliage et de la sacré couche de tissu que ça fait et on pose sa doublure endroit contre l'endroit du tissu extérieur. Bien sur, on ne voit pas l'endroit du tissu extérieur, mais on voit le pliage... mais on l'imagine très bien, là, caché derrière.

On épingle (là, ça ne vous rappelle pas un ravioli ?)

23-IMG_3508

En laissant l'ouverture

24-IMG_3509

On coud, en renforçant bien les bords de coutures avec plusieurs allez et retour :

14-IMG_3499

Et on retourne :

25-IMG_3510

Là, c'est vraiment difficile... on force...

26-IMG_3515

Et voilà : aucune couture apparente, la magie de la couture. Et là on dit : " Merci Marie"

27-IMG_3518

On oublie pas de coudre les ouvertures avec une couture invisible.

Et on termine par les anses.

28-IMG_3519

MERCI MARIE, j'ai un joli sac qui m'a permis de revenir de vacances avec plein de surplus :)

Par contre, j'ai toujours pas pigé comment faire une jolie croix en une seule fois. Si vous avez des tutos, je veux bien !